Louveigné pneus : Sprimontois, N'attendez pas le retour de la neige pour monter vos pneus hiver !

Les statistiques de l’hiver en Belgique sont parlantes :

  • L’hiver 2011 – 2012 était l’hiver le plus froid du millénaire.
  • Le 3 février 2012 : plus de 1211 km de bouchons, un record absolu (source : 7sur7.be)
  • Au cours des mois d’hiver de l’année passée, le VAB Assistance Dépannage a noté une hausse de 25% du nombre d’interventions suite à un accident

Les hivers 2010-2011 et 2011-2012 sont catalogués comme étant difficiles et rudes. Toutefois, la Belgique ne disparait pas sous un épais manteau blanc pendant des mois. Pour trop de gens, l’importance des pneus hiver semble s'apparenter à une simple prouesse commerciale.

Toutefois, l’utilité de pneus hiver n’est que partiellement liée à l’image hivernale que nous avons à l’esprit. Les pneus hiver sont davantage liés au "temps hivernal", et cela, nous en avons bien assez en Belgique. Le temps hivernal belge classique comprend en majeure partie de la pluie accompagnée de basses températures diurnes (< 7°) en alternance avec des journées froides et claires caractérisées par des températures avoisinant les 0°, voire même négatives pendant la nuit.

Les statistiques de l’IRM montrent que de novembre à mars la température moyenne reste systématiquement sous la barre des 7° degrés, et plonge sous les 3,5° de décembre à février. En moyenne, il gèle un jour sur deux à cette période de l’année. En Belgique, il pleut ou il neige en moyenne trois jours sur cinq sur toute l’année.

Alors vous, chers internautes, qui vivez dans la périphérie de Liège, à Sprimont, Beaufays, Banneux, Dolembreux, Embourg, Louveigné, Theux, Remouchamps, ou encore dans les petits villages comme Rotheux, Florzé, Stinval, Blindef, Sendrogne, Noidré, Lincé, Presseux, Hodbomont, Deigné, ... qui souvent dégagés tardivement en cas de chute de neige, ne tardez plus !

Les sorties de route seront-elles encore nombreuse cette année ?

Personne n’a idée de sortir en tongs en automne ou en hiver. Toutefois, la majorité des automobilistes belges roulent durant tout l’hiver avec des pneus standard dit pneu-été, et cela avec de sérieuses conséquences.

Résultat : d’énormes embouteillages et un nombre croissant d’accidents. Parfois, souvent même, stupides.

Nous pouvons donc affirmer que les pneus standard, quel que soit leur profondeur de profil, ne sont donc, par définition, pas appropriés à un temps humide et hivernal. Par contre, en raison de la composition spéciale du caoutchouc et du profil adapté, les pneus hiver offrent une meilleure adhérence sur les routes froides ou mouillées et permettent ainsi d’améliorer nettement la sécurité routière.

Dès lors, même dans les pays où il n’y a aucune obligation légale de rouler avec des pneus hiver - tel qu’en Belgique – cela vaut la peine d’envisager de passer aux pneus hiver en automne, lorsque les conditions climatiques se détériorent et que le risque d’accident augmente. 

Une augmentation de la distance de freinage de 40m à 80km/heure en pneus (été) standard.

En raison de leur gomme été spéciale, les pneus standard perdent leur adhérence sur les routes glissantes et froides en hiver, ce qui peut conduire à un risque d’allongement de la distance de freinage.

Un exemple : une voiture équipée de pneus hiver qui roule à 80 km/h présente une distance de freinage de 70 mètres. A vitesse identique, il faudrait à cette voiture dotée de pneus été une distance de plus de 110 mètres pour s’arrêter, ce qui représente une différence de 40 mètres par rapport aux pneus hiver.

Des essais comparatifs effectués sur sol mouillé à des températures négatives révèlent des avantages similaires pour la voiture équipée de pneus hiver.

Un pneu hiver offre une sécurité accrue sur un sol mouillé et en cas de neige/verglas en raison de deux caractéristiques principales :

  1. Un profil adapté: les pneus hiver disposent de rainures larges qui permettent d’évacuer de manière optimale l’eau, la neige et les saletés. Ils présentent aussi des lamelles ultrafines qui rompent le film d’eau sur revêtement mouillé ou verglacé, ce qui leur permet d’offrir une meilleure traction.

En outre, les lamelles jouent le rôle de crampon dans la neige et assurent ainsi une adhérence maximale, ce qui permet de glisser ou de déraper nettement moins vite au démarrage. Un pneu hiver présente une densité de lamelles 10 x plus élevée qu’un pneu été. Plus le nombre de lamelles est important, plus l’adhérence est bonne. Ainsi, un pneu hiver présente en moyenne 30 m de lamelles et un pneu été standard en moyenne 3 m de lamelles.

  1. Une composition du caoutchouc adaptée: le caoutchouc est un produit naturel qui est sujet aux différences de température (dilatation en cas d’échauffement et rétrécissement lorsqu’il fait froid).Ainsi, à des températures sous les 7°, le caoutchouc d’un pneu été durcit suite au rétrécissement. Un caoutchouc dur signifie moins d’adhérence sur la route et une perte de contrôle du véhicule. Le caoutchouc d’un pneu hiver est plus souple et offre donc une adhérence nettement meilleure sur la route et un meilleur contrôle du véhicule à des températures hivernales sous la barre des 7° en raison du maintien de la souplesse.

La différence en matière de sécurité entre un pneu (été) standard et un pneu hiver s’exprime surtout lors d’un freinage et de la prise d’un virage. Les pneus hiver garantissent en outre une meilleure tenue de route, une adhérence supérieure, un gain de contrôle et une diminution du risque d’aquaplaning.

Garantir sa sécurité en hiver pour moins de 100 EUR par an

En règle générale, la différence de prix entre des pneus standard et des pneus hiver est faible. L’avantage réalisé par l’achat de pneus hiver est maximal notamment lors de l’achat d’une nouvelle voiture. S’il achète un set de pneus hiver à l’achat d’une nouvelle voiture, l’automobiliste pourra garantir sa sécurité en hiver durant toute la durée de vie de la voiture pour un budget supplémentaire de moins de 100 EUR/an (frais de montage).

“Une bagatelle comparée aux ennuis et aux frais que peut entraîner une seule glissade (dégâts corporels, frais de réparation à la voiture, franchise, hausse de la prime d’assurance, frais de remorquage, ...)”, explique Greet Willekens, Goodyear Marketing Manager Belux & PR Belgium.

  • !! Le sens et le non-sens des pneus hiver La plupart des consommateurs ne sentiront aucune différence de confort lorsqu’ils passeront des pneus été aux pneus hiver. Les pneus hiver offrent un bon confort et un faible niveau sonore, même sur une autoroute sèche à des vitesses élevées.
  • Les dernières années, le kilométrage des pneus hiver a fortement augmenté grâce aux nouvelles technologies des matériaux.

“Les pneus hiver s’usent moins vite à basses températures, ce qui constitue un autre avantage, alors que, dans ces conditions, les pneus été s’usent d’autant plus. Par contre, la gomme souple des pneus hiver s’use plus vite à des températures estivales plus élevées. Il est donc important de changer les pneus au bon moment afin d’augmenter le kilométrage et la durée de vie”, précise encore Greet Willekens.

  • Le contrôle régulier de la pression des pneus permet de faire des économies car des pneus correctement gonflés s’usent plus uniformément. Un gonflage correct permet aussi de diminuer la consommation de carburant.
  • Les vitesses maximales autorisées des pneus hiver ont aussi augmenté considérablement ces dernières années. L’indice de vitesse se retrouve sur le flanc du pneu sous forme d’une lettre code. La lettre Q signifie que le pneu est adapté pour une vitesse maximale de 160 km/h, H indique une vitesse maximale de 210 km/h, T de 190 km/h, V permet de garantir la sécurité jusqu’à 240 km/h et W jusqu’à 270 km/h. Dès lors, la plupart des voitures ne sont pas obligées de coller un autocollant spécial sur le tableau de bord indiquant la limite de vitesse.
  • Dans les régions qui n’ont ni neige ni verglas, les pneus quatre saisons peuvent aussi constituer une bonne solution tant que la voiture n’est pas utilisée dans des conditions hivernales rudes.

Avantages du pneu hiver par rapport au pneu été standard

  • Traction supplémentaire dans des conditions glissantes telles que la neige, le verglas et la pluie.
  • Meilleure adhérence et baisse de la distance de freinage sur la neige et le verglas.
  • Stabilité accrue sur la neige et le verglas.
  • Meilleure résistance à l’aquaplaning.
  • Résistance à l’usure permettant de rouler un grand nombre de kilomètres en pneus hiver.



Incentives - Tests Days

Voici enfin les informations sur nos journées incentives et Tests-days !

Suivez le lien !

Floracing et Louveigné Pneus : une même adresse !

Floracing : ce n'est pas fini !

Si nous avons décidez d'arrêter la location de voitures de rallye, nous restons présent pour différents services :

  • Vente et montage de pneumatique (route et compétition)
  • Location de plateaux simple ou double
  • Location de remorques fermées
  • Assistance rallye / Circuit
  • Préparation des véhicules pour la compétition
  • Maintenance de véhicules (Sport, Compétition, ...)
  • Révision de boite de vitesse (SMANN)
  • Pièces de compétition divers (Jantes BRAID, Pièce Citroen et Peugeot Sport, ...)
  • Organisation de journée Incentive pour entreprises, sponsors
  • Organisation de journée "Test Days" rallye, circuit...

Nous avons également encore 6 voitures à vendre.

N'hésitez pas à nous contacter !

Location de remorques - plateaux

Nos remorques et plateaux (simple ou double) sont à louer également.

Plus d'infos en nous contactant.

Assistance et maintenance Assistance et maintenance Location de remorque plateau Location de remorque plateau Location de remorque plateau Location de remorque plateau Location de remorque plateau Location de remorque plateau Location de remorque plateau

Hervé Watrin et Julien Lorquet représenteront fièrement la CSAP Liège

Volant CSAPL 2011 Après plus d’un mois de sélection, les noms des deux grands gagnants des Volants 2011 mis en place par la Commission Sportive Automobile de la Province de Liège (CSAP Liège) sont connus. Avec un minimum d’expérience, Hervé Watrin (Neupré) remporte quatre rallyes en Citroën C2 tout comme le débutant Julien Lorquet qui peut en dire autant mais pour trois rallye-sprint et finalement, cerise sur le gâteau, un rallye en fin d'année.

A la manière de l’ASAF (association sportive automobile francophone), du "Patrick Snijers Rally Contest" (lancé par un magazine spécialisé qui soutenait également les Volants de la CSAP Liège) ou encore de l’expérience similaire de Ford et du RACB qui a permis de dénicher Thierry Neuville il y a quelques années, la CSAP Liège a réalisé un exploit à un niveau provincial. En proposant deux volants à des jeunes de moins de 27 ans ayant une expérience nulle ou très faible en sport automobile, les initiateurs du projet, Jacques Ravet et Giovanni Sgherzi, ne regrette pas l'initiative:

"Même si on peut rêver de trouver un talent, nous désirions avant tout donner le goût du sport automobile à deux jeunes. A la fin de l'opération, nous ne pouvons être que satisfaits du bilan qui se répétera certainement dans d'autres disciplines dès 2012."

Examen des candidatures, première épreuve en slalom, journée au centre de formation de Philippe Ménage et mini spéciale en condition de course pour les sept finalistes, les étapes ont été longues et à chaque fois décisives. Des 34 candidatures reçues, 27 rentraient dans les conditions pour débuter en slalom, épreuve bien plus délicate que prévue pour certains, où les jeunes ont pu montré leur pointe de vitesse et surtout leur maîtrise du véhicule. Une maîtrise dont il était bien sûr question chez Philippe Ménage où on retrouvait six débutants et autant d'expérimentés. Etape très enrichissante pour les concurrents et déterminante pour les trois finalistes débutants et quatre expérimentés (vu un départage difficile pour la troisième place) qui avaient la chance d'aller en finale.

volant CSAPL 2011Pour évaluer ce moment crucial, une dizaine de juges autour de la spéciale d'un jour dont deux à la droite des pilotes. Navigateur expérimenté, Christophe Chaudière (avec les expérimentés en Citroën C2) et Didier Jacob (avec les débutants en Peugeot 206) étaient aux premières loges pour voir évoluer les futurs pilotes: "L'initiative est tellement rare que j'ai dit oui tout de suite quand on m'a proposé d'évaluer ces jeunes. En ayant touché à trois expériences bien différentes, la formule est pour moi parfaite pour définir les deux vainqueurs. Honnêtement, j'ai été très agréablement surpris du niveau des débutants mais le gagnant se démarquait encore un peu plus de par son excellent feeling", expliquait Didier. Des propos confirmés par Christophe Chaudière du côté des expérimentés avec un gagnant qui aura tant impressionné les juges que les chronos.

volant CSAPL 2011 Pour son plus grand bonheur, Hervé Watrin l'emportait donc en expérimentés après avoir aligné le meilleur chrono de la matinée:

"J'ai eu l'occasion de faire cinq rallyes en partageant le volant avec un ami mais cette victoire est superbe. Je tiens vraiment à féliciter l'initiative de la CSAP Liège."

Des remerciements bien sûr répétés par l'autre gagnant, novice quant à lui, Julien Lorquet:

" L'expérience était exceptionnelle et ce volant tout autant! Je ne regrette vraiment pas mon virement de 50 euros d'inscription alors qu'à la veille de la clôture, j'hésitais encore à m'inscrire."

Les débuts au volant sont prévus dès le Rallye-Sprint Micky fin août (avant le J-M. Wey et le Villersois) pour Julien et mi-septembre dès le J-L. Dumont (avant Jalhay et les Crêtes) pour Hervé avant une dernier rallye pour les deux pilotes au TWT Rallye en décembre.

Ils évolueront au volant d'une Citroën C2 de Flo Racing, également partenaire de l'épreuve.

S'inscrire aux Volants CSAP Liège 2011, c'est maintenant !

Volant CSAPLCette année, , la C.S.A.P. Liège offre une chance unique aux jeunes de se lancer en compétition. L'enjeu est immense, avec la fin de saison, tous frais payés pour quatre rallyes et rallyes-sprint liégeois aux deux gagnants.

Gérant le sport automobile au sein de la province, la Commission Sportive Automobile Provinciale de Liège crée l'évènement pour tout ceux qui rêvent de débuter en sport automobile. L'opération est également ouverte aux licenciés de la province liégeoise de ces deux dernières années, pour autant qu'ils ne comptent pas plus de cinq résultats en tant que pilotes à leur actif. L'exception étant faite aux adeptes de karting et d'auto-cross qui pourraient voir là un beau tournant de leur jeune carrière.

En imitant ce qui avait été fait à l'ASAF il y a quelques années quand il en était également Président, Jacques Ravet explique:

"Les initiatives de ce type sont rares dans le milieu. Si on peut rêver de trouver un nouveau talent, nous désirons avant tout donner le goût du sport automobile à un jeune. L'opportunité s'adresse tant à ceux qui viennent du karting ou d'ailleurs, voire simplement à un novice qui vient de finir ses études et attend depuis si longtemps pour se mettre au volant."

Renaud Losfeld, Simon Rouxhet, Bernard Heine … Plus de la moitié des débutants qui ont profité d'une initiative similaire sont toujours des adeptes de la compétition. Engagé au prochain Rallye d'Hannut, Bernard Heine n'oubliera jamais ce qu'il a vécu en 2006:

"Sans ces Volants, je serais toujours spectateur. Un jeune ne doit pas hésiter à s'inscrire! Il n'y a rien à perdre mais tout à gagner. Je m'étais toujours dit que je ferais un jour du rallye, mais par où commencer ? J'ai alors lu un article concernant les Volants ASAF. Je me suis dit que c'était ma dernière chance et j'y ai participé."

Avec le succès qu'on lui connaît, puisque Bernard les remportait et se voyait offrir trois rallyes provinciaux.

Un monde que connaît bien Hubert Deferm, également champion de Belgique 2008:

"On sait qu'en rallye, l'argent est le nerf de la guerre. Et de telles initiatives sont très attractives tant qu'on s'y implique."

A ce niveau justement, les jeunes jusque 27 ans et en possession du permis de conduire peuvent compléter pour le 30 mars 2011 le questionnaire présent sur le site de la CSAP Liège www.csap-liege.be, accompagné du droit d'inscription de 50 euros. Après examen des candidatures, un test en slalom (voiture fournie) permettra de juger les neuf candidats les plus aptes à maîtriser leur véhicule, et non les plus les rapides ! Ceux-ci auront ensuite la chance de suivre une journée au centre de formation de Philippe Ménage. Cinq finalistes seront retenus et s'affronteront sur une voiture de compétition, afin de désigner les deux vainqueurs. Ces derniers n'auront qu'à reprendre leur clé des "Volants CSAP Liège 2011" pour une expérience inoubliable à moindre frais, exceptée la caution demandée, comme dans toute location, et rendue si le gagnant sait se maîtriser.

Com & Vincent Franssen

Rallye de Jalhay : Une personne mal voyante dans la course

L'asbl spadoise VISION ALEXANDRE a été fondée en 2003 par les parents d'Alexandre DELRE, atteint lui-même d'une déficience de la vue. Les moyens financiers de VISION ALEXANDRE proviennent de manifestations mises en place par l'asbl elle-même et par les services-clubs régionaux.

VISION ALEXANDRE manifeste elle-même un élan de générosité vis-à-vis de la Recherche pour la malvoyance en organisant un partenariat avec la très réputée Université Catholique de Louvain.

Afin de mieux faire connaître VISION ALEXANDRE, les pilotes locaux Jacques GERARD (Ster) et Alain PIRARD (Sart-lez-Spa) aligneront au Rallye de Jalhay (dimanche 24 octobre) une CITROEN C2 "Flo Racing" aux couleurs de VISION ALEXANDRE et YVERSAS SMS PARKING FACILITY.

Le but de ce sympathique équipage est de terminer le rallye afin qu'un maximum de personnes parle de VISION ALEXANDRE tout au long de la journée!

UNE PREMIERE EXTRA-ORDINAIRE EN RALLYES : le copilote Alain PIRARD, est malvoyant depuis un peu plus de 5 ans mais habitant Jalhay-Sart, ce dernier connait très bien les routes de la région !!

Ne perdez donc pas de vue... cette voiture !

La société YVERSAS SMS PARKING FACILITY (paiement de parking par sms) a de suite adhéré à cette approche originale et différente du Sport Automobile en soutenant efficacement le duo.

Pour info Vision Alexandre : alexandre.delre@skynet.be - 087/26.67.39

Happy new year 2010 !

Le site est entièrement mis à jour. Découvrez nos 2 dernières voitures : La Renault Clio R3 Access et la Citroën C2 R2 MAX !

Floracing (devenu SPRL depuis janvier 2009) traverse tant bien que mal la crise qui a frappé en début d'année. Avec une net diminution des ...

Lire la suite ...

Les Gaban en famille à Bellevaux!

Pascal et Andy gaban A l’occasion du B-Short des Crêtes Pascal et Andy Gaban seront à nouveau réunis au sein de la même épreuve. A la différence du Sezoens Rally, chacun évoluera cette fois derrière le volant. Pascal fera du mieux qu’il peut pour démontrer la valeur d'une Citroën C2-R2 couvée par le Flo Racing, par ailleurs partenaire du B-Short.

Également sur une Citroën C2 son fils prendra, lui, le départ sur une petite version R2 équipée de l'amusante boîte séquentielle. Le lauréat du Patrick Snijers Rally Contest découvrira, dans la région de Malmédy, un parcours fort différent de ce qu’il a pu affronter jusque là, ainsi que les pneus conventionnels (les fameux Toyo R1R).

On notera que son père a également choisi de relever le défi en s’alignant, lui aussi, en Div. 1-2-3.